ARTFORMUTATIONS

20 décembre 2017
ARTFORMUTATIONS is the closing event of a French national four-year research project on the theme:  "Art and Critical Mutations: what...
Projet Abrir > Accueil > Thématique de recherche

Art et Mutations Critiques

Penser et agir dans le contexte des mutations critiques que traversent les organisations contemporaines demande d’autres outils que les méthodes analytiques et rationalistes classiques.

La dimension du sensible en particulier, dans ses aspects affectifs (au sens de : qui affecte et met en mouvement), mais aussi politiques et philosophiques, doit être prise en compte. S’appuyer sur l’art pourrait ouvrir des voies nouvelles de compréhension et d’action.

L’art, qu’il donne à percevoir des dimensions complexes et contradictoires du réel, ou qu’il y intervienne concrètement, est une force de transformation et de reconfiguration encore peu explorée par les disciplines du management. La critique opérée par l’art des questions de société vise en effet souvent à engendrer des mutations de fond. De la même manière, il semble pertinent de questionner d’un point de vue managérial la manière dont la dimension critique des organisations artistes renvoie à la question de la mutation, ainsi que de questionner du point de vue de l’art les représentations managériales de ces sujets.

Le projet ABRIR vise à investiguer des cas d’organisations, économiques, sociales ou artistes, en situation de mutations critiques (restructurations, délocalisations, transformations identitaires, fusions, entreprises-artistes…)

En mobilisant deux sources de données complémentaires, d’une part, il s’agira de travailler sur la base d’études de cas réels d’interventions artistiques dans le contexte d’organisations en mutation; d’autre part, une série d’oeuvres contemporaines et d’entreprises-artistes renvoyant à des situations de mutation critique des organisations seront analysées.

L’objectif du projet ABRIR est de développer une méthode d’investigation innovante, collective et dialogique (méthode A-BCD : Art-Based Collective and Dialogical), basée sur l’art, pour appréhender et formuler une connaissance pratique implicite, diffuse, et dissensuelle des situations de mutations critiques (création de nouveaux concepts), et d’interroger en conséquence les représentations et les pratiques artistiques, managériales et organisationnelles.

Huit sous-groupes centrés sur l'étude de huit oeuvres ou terrains (El Pocero, Mondovino, Le Direktor, A plate coutures, Mutations territoriales, Entreprises-Artistes, Danse Hip-Hop, Valorisation) constituent le corpus de ce projet, étendu des arts plastiques aux arts vivants en passant par la littérature et le cinéma, dans des organisations publiques, territoriales, artistiques ou privées. Ce corpus de cas fictifs et réels, mobilisant différentes approches et modes d’expression artistiques, sera analysé au moyen de la méthode A-BCD, dans l’objectif d’envisager les multiplicités d’interprétations et d’expériences sans a priori ni réductionnisme, pour l’émergence d’une connaissance plurielle et différente.